Bruxelles

L'Union des Francophones, emmenée par Nicolas Kuczynski et Véronique Caprasse et poussée par Philippe Thiery, enregistre une perte de 3.97 points par rapport aux élections de 2014.

L'Union des Francophones (UF) a réalisé le meilleur score dans les six communes à facilités (Rhode-Saint-Genèse, Linkebeek, Drogenbos, Wemmel, Wezembeek-Oppem et Crainhem) à l'issue du scrutin régional, mais enregistre tout de même une diminution par rapport aux élections de 2014.

L'UF, emmenée par Nicolas Kuczynski et Véronique Caprasse et poussée par Philippe Thiery, a obtenu 37.75 % des suffrages, soit une perte de 3.97 points par rapport aux élections de 2014.

Le Vlaams Belang a de son côté réalisé plus du double de son score, décrochant 3.82 % des suffrages. La N-VA emmenée par Ben Weyts a réalisé un score identique à 2014 (12.92 %). Le ministre sortant a réalisé 1569 voix.

Autre carton : celui du PTB qui passe de 0.86 % en 2014 à 2.73 % en 2019.

A noter la dégringolade du CD&V emmené par Peter Van Rompuy qui, avec 6.23 %, perd 3.39 points par rapport à 2014. Le constat est inverse pour la formation Groen qui passe de 9.63 % à 16.17 %.

Une débâcle sans précédent pour l'Open VLD

A la Chambre, c'est la N-VA qui sort grand vainqueur du scrutin dans les communes à facilités avec 28.93 %, soit une progression de 6.96 points. Le Vlaams Belang passe lui de 2.24 % à 7.11 % (+ 4.87).

En revanche, c'est la soupe à la grimace du côté de l'Open VLD qui s'est pris une débâcle sans précédent dans les communes à facilités. Les libéraux flamands passent de 32.16 % à... 17.03 %. Une perte de 15.13 points !

Défi (12.54 %) enregistre une légère baisse de 1.79 points.