Campagne électorale : Les insultes racistes, homophobes ou actes de vandalisme commencent à pulluler en région bruxelloise.

Une caméra de surveillance installée place Saint-Denis à Forest a filmé deux individus en train de grimper sur une façade pour arracher une affiche électorale. L'instant a été publié par le candidat MR Cédric Pierre De Permentier sur sa page Facebook.

Cette dernière semaine de campagne révèle une grosse tension entre les candidats. Vendredi dernier, le candidat teenodois portait plainte contre le frère d'Emir Kir pour tentative d'agression tandis que, ce week-end, le candidat Défi à la Ville de Bruxelles Michael François publiait une affiche comportant plusieurs messages injurieux à caractère homophobe.

Michael François
© FACEBOOK

"Ce qui m'étonne en fait c'est que ce ne soit pas arrivé plus tôt. Ce qui m'effraie c'est que ce soit glissé directement dans ma boîte aux lettres. Ce qui pose aussi question sur le fait de publier toutes les adresses privées des conseillers communaux et membres du Collège sur le site de la ville... Et pour les homophobes et autres idiots intolérants: JE VOUS EMM.....! #stophomophobie #plusmotivéquejamais", a posté le candidat sur sa page Facebook.

Voici une dizaine de jours, un candidat Ecolo d'Etterbeek voyait une de ses affiches trollé de dessins racistes. "Il aura fallu une heure d'affichage public pour que des petits malins vomissent leur haine raciste sur mon portrait. Voir ça, on a beau être préparé, ça rend d'abord furieux. Ça donne envie d'être violent, de les retrouver et de leur faire passer un sale quart d'heure. Puis on se dit que ça sert à rien. Qu'en fait, il faut juste encore bosser pour détruire cette haine et voir ce qui se cache derrière."

Karim Sheikh Hassan
© FACEBOOK

"Parce que comme dirait James Baldwin : "J’imagine qu’une des raisons pour lesquelles les gens s’accrochent à leurs haines avec tellement d’obstination, est qu’ils sentent qu’une fois la haine partie, ils devront affronter leurs souffrances". Alors, chers anonymes qui avez dessiné ça : Merci de me foutre encore plus d'énergie pour lutter contre le "message" que vous voulez faire passer. Et si vous me lisez, contactez-moi, et parlons-en calmement", avait posté sur sa page FB

L'ex-candidate Laurette Onkelinx qualifiait, dans la DH voici une dizaine de jours, les campagnes communales comme étant les plus dures, les plus sales. On ne peut que lui donner raison.