Alexia Bertrand, tête de liste des libéraux, regrette qu'aucune discussion n'ait été possible.

"J'ai appris la coalition officielle par les médias. Une fois les résultats sortis, j'ai tenté de joindre la Liste du Bourgmestre, mais aucun contact, aucune discussion n'était possible. Ils étaient simplement injoignables", raconte Alexia Bertrand, tête de liste du MR, deuxième parti de Woluwe-Saint-Pierre.

Alors que la liste Open-MR a fait le deuxième meilleur score de la commune avec même pas un pourcent de moins que la Liste du Bourgmestre, Alexia Bertrand regrette le blocage qui a été réservé à son parti.

"On reçoit ici un message clair des électeurs. Un parti en position de faiblesse comme Défi qui perd un siège et n'en compte plus que trois, se retrouve encore dans la majorité...Et nous bloqués dans l'opposition. C'est la tristesse de la démocratie, on cherche des partis faibles pour peser plus dans la majorité", déplore-t-elle.

Une place d'échevin ira au parti Défi, et trois chez les verts. Le reste, sera attribué parmi la liste du Bourgmestre. Benoît Cerexhe (CDH), bourgmestre sortant et entrant a déjà confirmé que certaines compétences comme celle de l'enseignement seraient reprises par Ecolo ou par sa propre liste, puisque les nouveaux scores imposent un rééquilibrage. En effet, Ecolo rafle 4 sièges et s'impose dès lors face à ses partenaires: Défi qui perd un siège, et la Liste du Bourgmestre qui obtient 12 sièges, soit trois de plus qu'en 2012, où la liste Woluwe + Cerexhe en obtenait 9.