Les têtes de liste MR et CDH comme premiers échevins.

Cette nuit, deux coups de théâtre ont eu lieu sur la scène forestoise. Alors qu'Ecolo sortait premier parti du scrutin avec 25,26% des voix, ils se trouvaient en position de force. Très vite, le MR et le CDH les ont contactés pour une majorité, mais les verts se sont finalement tournés vers le PS, qui leur proposait une majorité à deux, leur laissant la place de bourgmestre.

Alors que les deux partis étaient en route pour signer le papier, l'ex-bourgmestre Marc-Jean Ghyssels (PS) a brutalement retourné sa veste et conclu un accord avec le MR et Défi, laissant Ecolo entre les deux bancs de la majorité et de l'opposition.

Un peu plus tard dans la nuit, le MR a recontacté Ecolo pour finalement revenir au premier accord : Ecolo-MR-CDH. C'est donc Stéphane Roberti, tête de liste Ecolo qui devient bourgmestre. Le PS et Défi tombent dès lors dans l'opposition.

"On est satisfaits de cette majorité, car on sait qu'on va travailler avec des partenaires loyaux, qui ont mené une opposition constructive ces six dernières années", annonce Stéphane Roberti, soulagé après cette nuit mouvementée. "On converge sur plusieurs points, et on va prendre le temps de créer un accord de majorité qui rencontre nos enjeux principaux. Et on se lance dans une démarche de démocratie participative, donc on va contacter beaucoup d'acteurs sociaux, cela va prendre un peu de temps mais on est tous d'accord de fonctionner comme ça."

Cédric de Permentier, tête de liste MR et Laurent Hacken, tête de liste CDH occuperont la place de premier et deuxième échevin du collège. Quant à la présidence du CPAS, Stéphane Roberti passera la flambeau à une élue Ecolo-Groen. "C'était important pour nous que cette place reste aux verts", affirme le nouveau bourgmestre.

Rangé dans l'opposition, Marc-Jean Ghyssels espère que les gros projets en cours comme la revitalisation du coeur de Forest, continueront d'exister. "Je trouve personnellement qu'une majorité à 19, ça n'a pas beaucoup de sens, je ne sais pas comment ça peut bien fonctionner. En tant que parti de l'opposition, on sera attentif dès la mise en place du nouveau conseil."

© D.R.