Bruxelles

Les Listes Destexhe n’ont pas suffisamment siphonné le MR pour entrer au parlement.

A l’issue du scrutin, le goût est amer du côté des Listes Destexhe, dont l’objectif avoué était de faire son entrée dans l'hémicycle bruxellois. Pour rappel, ce parti dissident au MR s’est allié avec le Parti Populaire (PP) sous le sceau de l’apparentement. Autrement dit, si les deux formations obtiennent plus de 5 % des voix, ils auraient obtenu quatre sièges au Parlement bruxellois.

Mais il n’en sera finalement riencar au moment d’écrire ces lignes, les deux partis stagnaient à… 4.28 %. À savoir 1.62 % pour le PP et 2.66 % pour les Listes Destexhe. Cela signifie donc qu’Alain Destexhe a échoué dans sa quête de glaner des sièges et de faire son entrée au Parlement bruxellois.

En revanche, et c’était prévisible, les listes du trublion libéral auront bien gêné le MR, son ancien parti, dans le sud de Bruxelles. Il suffit de se pencher sur la situation dans le canton d’Ixelles, qui regroupe également les communes d’Auderghem et de Watermael-Boitsfort, pour s’en rendre compte. Le MR y a perdu près de quatre points tandis que la liste Destexhe a obtenu 2,92 % des voix. Il apparaît donc très clairement que le discours anti-immigration prôné par Alain Destexhe a séduit la franche la plus à droite du MR et le parti libéral a ainsi été siphonné, de manière certes moins nette qu’escompté par Alain Destexhe, par la liste dissidente.

Le constat est encore plus édifiant dans le canton de Saint-Josse-ten-Noode, qui regroupe également les communes d’Etterbeek, de Woluwe-Saint-Lambert et de Woluwe-Saint-Pierre. Là, les listes Destexhe réalisent un résultat de 3,34 %, tandis que le MR atteint lui 22,78 %, contre… 27.48 aux précédentes élections régionales de 2014.

Les listes Destexhe ont également siphonné l’électorat du MR dans le canton d’Uccle, dans lequel l’on retrouve également Forest. Les libéraux ont perdu près de 10 points par rapport à 2014 (23,95 % en 2019 contre 33,37 % en 2014), tandis que les listes Destexhe ont réalisé un score de 3.70 %. Enfin, le PP n'a réalisé qu'un score marginale dans les trois cantons mentionnés ci-dessus, ne dépassant jamais les 1,6 %.

Interrogé sur BX1, Alain Destexhe s'est montré relativement détendu. "Nous n'avons pas atteint le seuil des 5 % mais pour un coup d'essai, ce n'est pas mal. Notre liste a été constituée il y a environ trois mois, nous sommes parvenus à constituer une base militante solide et on va continuer à bâtir notre projet autour de cette base", a-t-il commenté.

Enfin, si Ecolo a pu réaliser un nettement meilleur score qu’en 2014, c’est également grâce à leurs très bons scores dans les cantons du sud de Bruxelles, avec une hausse de près de 10 points dans le canton ucclois !