Bruxelles

Environ 11.000 jeunes marchent ce jeudi matin dans les rues de Bruxelles pour le climat, a indiqué la porte-parole de la police de Bruxelles-Ixelles Ilse Van de keere.

Ils sont partis peu avant 11h00 de la Gare du Nord et termineront leur marche à la Gare du Midi.

Des multiples banderoles et pancartes décorent le cortège. Nombreuses sont celles qui dénotent une créativité certaine pour porter leurs messages. Dans les slogans sont entendus le désormais classique "On est plus chauds que le climat" et celui moins usité "This is what democracy looks like".

"Les étudiants sont présents massivement et c'est assez incroyable de voir une dynamique pareille à Bruxelles", commente Bakou Mertens, initiateur de StudentsForClimate. "On entend qu'une partie de la marche commence à arriver alors que nous, on vient seulement de dépasser Rogier. C'est impressionnant. Les étudiants sont là aujourd'hui pour dire qu'ils soutiennent les écoliers à 100% pour réclamer une politique climatique ambitieuse et sociale. Cette dynamique incroyable et historique va se poursuivre dans les semaines à venir."

La semaine dernière, période de battement entre les deux semestres universitaires, seuls 5.000 manifestants avaient été dénombrés à Bruxelles. Le record est de 35.000, atteint le 24 janvier dernier.

Revivez notre direct sur place:



Environ 1.200 jeunes marchent pour le climat à Jodoigne

Les élèves de trois établissements scolaires de Jodoigne - l'Athénée royal, l'institut Saint-Albert et le CEPES - ont pris le départ d'une marche pour le climat, jeudi vers 12h30. Des parents et leurs enfants de l'enseignement primaire, en congé pédagogique ce jeudi, se sont joints à la marche. Plus de 1.200 jeunes sont mobilisés et parcourent le centre-ville, encadrés par la police locale. L'action devrait durer jusque 14h00. Elle a été mise sur pied conjointement par les trois écoles, et celles-ci comptent par la suite continuer à mener des actions communes et concertées en faveur de l'environnement. Les élèves qui défilent dans le centre-ville, en plein jour de marché, reprennent les chants et slogans traditionnels de ce type de marche mais tentent aussi l'humour et le décalage. Parmi les slogans brandis sur les pancartes, on pouvait lire: "Le climat est plus chaud que ton mec", "achetez moins de vêtements, vous êtes belles toutes nues" ou encore "sauvez la terre, c'est la seule planète avec du chocolat".

La marche de ce jeudi a été concertée entre les trois établissements secondaires de Jodoigne. Les directions avaient observé que certains élèves tentaient de s'organiser via les réseaux sociaux pour rejoindre des marches du jeudi organisées ailleurs et lorsque le président de l'association de parents de l'Institut Saint-Albert a suggéré aux directions d'agir ensemble pour organiser une telle manifestation, les trois directions ont directement donné leur accord. L'organisation a été mise sur pied en collaboration avec la zone de police et la ville de Jodoigne.


Un millier de jeunes dans les rues de Mons

Un millier de jeunes des écoles montoises se sont mobilisés dans le cadre d'une action pour le climat jeudi matin à Mons. La manifestation a été mise sur pied à l'initiative d'une coalition pluraliste d'organisations de jeunesse et de conseils d'étudiants. Un millier de jeunes du secondaire et du supérieur se sont rassemblés jeudi vers 10h00 à la gare de Mons. Le cortège a pris la direction de la Grand-Place dans le calme. L'action était motivée par la volonté exprimée par de nombreux étudiants montois d'apporter leur soutien aux élèves du secondaire qui manifestent le jeudi.

Dans leurs messages et slogans, les étudiants réclamaient des alternatives solidaires pour arrêter le "système qui détruit la nature" et, limiter le réchauffement climatique à 1,5°C par rapport aux niveaux préindustriels.

Plusieurs mobilisations pour le climat ont déjà été organisées à Mons, notamment le 27 janvier sur la Grand-Place et le 7 février sur le campus de l'UMons.

Une autre action "Tous à vélo le 15 mai" a par ailleurs été annoncée. Elle vise à inviter toutes les personnes qui étudient, qui travaillent et/ou qui vivent à Mons à enfourcher leur vélo. L'idée de ce "Tous à vélo" est lancée par les "Cyclistes gonflés à bloc" de Mons qui s'effaceront au profit d'une coalition d'associations cyclistes, d'organisations de la société civile, d'élèves, d'enseignants et d'écoles. Une réunion publique d'information sur le projet sera organisée le 20 février (19h30) au "La du Hautois" à Mons.


Quelque 300 élèves marchent pour le climat à Namur

Environ 300 élèves, selon la police, ont décidé de se mobiliser à nouveau jeudi pour le climat à Namur.


Les jeunes se sont réunis de la place d'Armes à 11h00 en vue de parcourir le centre-ville. Ils sont passés devant le Parlement wallon, où les manifestants comptent bien se faire entendre du monde politique.

C'est la deuxième manifestation pour le climat organisée par les élèves des écoles secondaires namuroises dans la capitale wallonne. Un premier rassemblement avait réuni 700 participants fin janvier.