Une installation semblable aura lieu à Saint-Gilles le lundi 25 novembre également, sur les marches de l'Hôtel de ville de 8h30 à 22h.

À l’occasion de la journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, une exposition d’art public éphémère sera mise en place sur la place Jourdan le lundi 25 novembre de 11h à 19h. Cette exposition consiste en l’installation d’une centaine de chaussures féminines rouges qui symbolisent les féminicides dont sont victimes les femmes du monde entier.

"En 2018, la zone de police Mongtomery a enregistré 869 plaintes de femmes pour violences à leur encontre. Ces chiffres sont affligeants. Via cette installation puissante et touchante, la commune d’Etterbeek veut envoyer un message fort de solidarité aux femmes qui sont victimes de violences", précise Françoise de Halleux (Ecolo-Groen), échevine de l'Egalité des genres à Etterbeek.

L’installation fait directement référence à l’œuvre de l’artiste Elina Chauvet réalisée en 2009 au Mexique. Elle vise à dénoncer les féminicides suite au décès de sa sœur, tuée sous les coups de son mari.

L'exposition des chaussures rouges a déjà eu lieu à Koekelberg en avril dernier, qui a prêté une partie des chaussures. Une installation semblable aura lieu à Saint-Gilles le lundi 25 novembre également, sur les marches de l'Hôtel de ville de 8h30 à 22h.