Un plan de développement communal sera soumis à l’enquête publique en 2020.

Les autorités publiques everoises finalisent un plan communal de développement. Majorité et opposition y précisent leur vision du futur de la commune avant de la soumettre à l'avis des Everois(es) dans une enquête publique début 2020. Le document prévoit notamment le développement d'une plus grande offre de transports en commun et de mobilité douce. Il vise en outre la diminution des constructions sur Evere, au profit d'espaces verts.

"L'idée est de rendre l'espace public accessible aux citoyens pour qu'ils puissent se le réapproprier", explique Ridouane Chahid (PS). En janvier prochain, l'actuel Premier échevin remplacera Christian Beoziere comme bourgmestre faisant-fonction. Un nouveau statut qu'il entend mettre à profit pour investir pour une meilleure sécurité routière. Réduction du nombre de bandes de circulation, création de trajets cyclables et piétons intra-communaux et installation de radars fixes et mobiles : parmi ses engagements, la volonté de faire d'Evere une commune zone 30, réduisant la place accordée à la voiture. Concrètement, il s'agira d'aménager les voiries et de donner une place aux alternatives à la voiture. "L'objectif, d'ici 2021, est de déterminer comment multiplier les aménagements qui permettent de réduire la vitesse, par exemple sur la rue de Picardie ou l'avenue Bordet."

Autre cheval de bataille : le développement de l'activité économique et commerciale de la commune. "Des actions et animations seront mises en place pour promouvoir et soutenir nos commerçants et entreprises, précise Ridouane Chahid. Afin de couvrir les trois quartiers commerciaux, un marché supplémentaire sera installé dans le bas Evere. Il complètera l'offre de produits traditionnels des marchés du haut Evere et du Centre."

Le futur bourgmestre faisant fonction entend par ailleurs faire d'Evere une commune plus propre. Il compte pour cela sur des actions de sensibilisation et une politique de sanctions administratives plus soutenues. "Nous organiserons aussi des opérations qui viseront à prendre en flagrant délit ceux qui sont les auteurs de dépôts clandestins. Ce sont des actes irrespectueux qui ne peuvent rester sans suite."