Avec près de 7 000 voix, Annie Cordy remporte haut la main les votes. Le tunnel Léopold II portera donc prochainement le nom de la chanteuse bruxelloise.  "Elle a pris 22% des voix, ça montre qu'elle est vraiment dans le cœur des Bruxellois(es). On est contentes de ce choix car elle a une personnalité très dynamique, très joviale. Dès qu'on parle d'elle, on a le sourire et on commence à chanter, se réjouit la ministre de la Mobilité Elke Van den Brandt (Groen). Et puis, elle a marqué son domaine. Etre une femme dans le showbiz dans les années 50, ce n'était pas facile."

Ce projet pilote est un premier pas vers la politique de féminisation de la capitale qu'entend mener la Région. "A Bruxelles, seules 6% des voiries portent un nom de femme. C'est pourquoi nous lanceront d'autres projets de ce type, et nous invitons les riverains et les communes à nous en proposer, afin de visibiliser d'autres femmes", explique la secrétaire d'Etat à l'Egalité des chances Nawal Ben Hamou (PS).

Si certains estiment la démarche futile, pour les deux femmes politiques, il n'y a pas de petits combats. "Cette action fait partie d'une cinquantaine d'autres mesures pour lutter contre les violences faites aux femmes. Nous pensons par exemple à un meilleur éclairage en rue et dans les parkings souterrains, à une meilleure accessibilité dans l'espace public et à plus de sécurité dans les transports en commun. Il n'y a pas que les noms de rue mais ça en fait partie."

Plus qu'un acte symbolique, elles entendent impulser un débat autour de la place des femmes. "Ça permet de les visibiliser, de réfléchir à tout ce que les femmes ont fait pour l'histoire de notre ville et de notre pays. Si on parvient à faire connaître ces femmes, notre pari est gagné aussi. Il y a par exemple des écoles où les enfants ont dû faire des recherches sur les quinze femmes qui étaient dans la liste."

© D.R.

Celles qui n'ont pas été sélectionnées cette fois-ci, comme Semira Adamu (4 202 voix) ou Marie Curie (3 101 voix), le seront peut-être pour un autre lieu. C'est par exemple le cas de Rosa Parks (1 318 voix), qui fait partie des sept arrêts de la Stib dont le nom sera féminisé cette année. "Ce serait chouette de poursuivre le processus de changement de nom vers Annie Cordy avec le boulevard Léopold II. Des gens y habitent donc la procédure sera plus complexe mais on aimerait inviter les riverains et les communes à y réfléchir. Les nouvelles artères seront aussi féminisées, comme le pont Suzan Daniel."

Les votes étant clôturés, le projet pilote sera désormais évalué par la Région. Une procédure de changement de nom des voiries sera ensuite établie dans une ordonnance. "Le Covid a rendu difficile la mise en place de tous les débats mais le but est d'intégrer une participation citoyenne au processus. Cette fois-ci, il y a eu trois étapes : les citoyens ont pu proposer des noms puis un comité de concertation s'est réuni et les votes ont été lancés. On va peut-être simplifier cela en seulement deux étapes à l'avenir."

Le nouveau nom du tunnel Léopold II sera officiellement inauguré cet autonome, lorsque les travaux de rénovation du tunnel seront terminés. L'artiste bruxelloise Charlotte Baudry embellira les parois du tunnel et un hommage sera rendu à Annie Cordy en surface, selon les souhaits de sa famille .