Les manifestations ont aussi eu lieu à Bruxelles

BRUXELLES Parmi la trentaine d'arrestations lors des deux manifestations de dimanche soir à Bruxelles et Saint-Josse contre le film américain anti-islam "Innocence of Muslims", trois personnes ont été arrêtées judiciairement, a indiqué lundi le porte-parole du parquet de Bruxelles Jean-Marc Meilleur. L'une d'elles a été placée sous mandat d'arrêt pour incitation à la haine contre le peuple américain.

L'individu est suspecté d'être en infraction à la loi Moureaux de juillet 1981 qui vise à réprimer les actes inspirés par le racisme et la xénophobie. Il avait été relâché sous condition au mois d'août après avoir été interpellé à la suite d'un acte de rébellion contre des policiers. Son dossier ne fait état d'aucune appartenance à Shariah4Belgium.

A Saint-Josse, environ 25 personnes s'étaient rassemblées sur la place Liedts et avaient été interceptées par les forces de l'ordre à hauteur de la place Rogier. Elles avaient été interpellées car aucune de demande à manifester n'avait été introduite. A Bruxelles, six personnes voulaient manifester devant l'ambassade américaine, en zone neutre. Elles avaient également été interpellées.

© La Dernière Heure 2012