La date qu’Auderghem attendait est désormais connue : le 29 mars prochain, Sophie De Vos prêtera officiellement serment en tant que bourgmestre devant le ministre des Pouvoirs locaux.

Il aura donc fallu trois mois aux autorités régionales pour effectuer les vérifications d’usage. Une procédure administrative typiquement bruxelloise, qui n’existe d'ailleurs pas dans les deux autres régions.

C’est en effet en décembre dernier que l’échevine a été désignée pour remplacer Didier Gosuin. Élu bourgmestre en 1995, l’Auderghemois, qui fut tour à tour échevin, secrétaire d’État et ministre bruxellois, avait de longue date annoncé transmettre l’écharpe avant la fin de la mandature. Le 14 décembre, la section Défi a choisi Sophie De Vos pour prendre les rênes de la commune du sud bruxellois.

Diplômée de Solvay et échevine, l’Auderghemoise devient la première femme à occuper la fonction mayorale dans l’entité de 35.000 habitants. "La nomination de plusieurs femmes comme bourgmestre m’amène à repenser le costume des mandataires locaux. Il faut le moderniser, le simplifier, le bruxelliser et surtout le rendre unisexe", commente le ministre des Pouvoirs Locaux, Bernard Clerfayt (Défi).

La prestation de serment se déroulera ce 29 mars 2022 à 10h30 au BIP.