Bruxelles

La place Flagey est très mal éclairée, générant ainsi un sentiment d’insécurité. Un conseiller communal invite la commune à agir à la place de la Région

IXELLES La sympathique place Flagey, la plus grande de la région, fort animée en journée, se transforme une fois le soir tombé en un “un trou noir” peu sécurisant en raison du manque voire de l’absence d’éclairage de son espace. C’est en tout cas l’opinion de Gautier Calomne (MR), conseiller à Ixelles, qui s’est ému hier au conseil communal, de la problématique.

“Des lampadaires éclairent les voiries autour de la place, mais ne sont pas du tout dirigés vers son centre. La place est donc complètement dans le noir.” Il en résulte pour le conseiller un sentiment d’insécurité ainsi qu’un accroissement du vandalisme et de la malpropreté.

Le soir, certaines personnes n’osent pas traverser les lieux et décident de faire tout le tour” , poursuit l’élu de la majorité qui prétend que si la voirie était du ressort de la commune, le problème serait déjà réglé.

Seul souci, la place est de la compétence de la Région et donc du ressort de la ministre des Travaux publics, Brigitte Grouwels (CD&V). “Nous attendons de recevoir plus d’infor ma tion de la part de la commune et qu’elle invoque ses raisons”, répond-on au cabinet Grouwels, qui rappelle que “ce projet, initiative de la législature précédente, n’a pas fait l’objet de remarque concernant l’éclairage lorsqu’il était à l’enquête publique.”

Reste que le conseiller libéral aimerait que la commune s’occupe des travaux elle-même si la Région ne fait rien. “Quitte à lui envoyer la facture.”

De plus, affirme-t-il, “la place devrait être gérée par Ixelles. Comment voulez-vous qu’une structure comme la Région soit réactive pour le remplacement d’un potelet ou d’un banc ? Ils ne sont pas du tout efficaces. Mais les habitants, eux, ne font pas la différence et font porter la responsabilité à la commune.”

Suite à cette intervention, le collège s’est engagé à transmettre une demande à la région pour modifier l’éclairage.



© La Dernière Heure 2012