Le parti amarante voudrait généraliser l'installation de ces zones bleues à l'ensemble du territoire forestois et ce d'ici janvier 2020.

Au prochain conseil communal de Forest, la motion déposée par le chef de groupe Défi Marc Loewenstein concernant le stationnement sera votée. Soutenue par le MR et le CDH, cette motion demande au collège d’étudier la mise en place d’une zone bleue en soirée et les dimanches lors d'évènements à Forest National et à l’Union saint-gilloise, de proposer des modèles de révision plus large du plan communal de stationnement, d’organiser une concertation avec les habitants et acteurs économiques et de présenter une modification du plan communal de stationnement en septembre prochain afin d’assurer une large information vers les habitants pour une prise d’effet au 1er janvier 2020.

Actuellement, le régime actuel de parking prévoit un stationnement payant sur tout le territoire communal via des zones rouges au niveau des deux noyaux commerciaux et des zones vertes sur le reste de la commune. Mais le règlement communal de stationnement forestois expire le 31 décembre 2019 et le parti amarante propose de saisir l'opportunité de cette échéance pour revoir le plan de stationnement en concertation avec les riverains et les commerçants forestois. "Il reste encore un problème important lié à la saturation du stationnement les soirs de spectacles à Forest National où le stationnement n’est pas réglementé. Par ailleurs, la Région impose désormais aux communes de diviser leur territoire en secteurs et les cartes riverain ne seront donc plus valables sur tout le territoire", explique Marc Loewenstein.

Alors que l’ordonnance stationnement prévoit la possibilité de mettre en place une zone événement en soirée à un tarif horaire de 5€ par heure, Défi trouve cette solution insuffisante et propose l'instauration d'une mesure plus drastique. "Je ne suis pas favorable à cette zone événement parce que, si elle générera des recettes en plus pour la commune, elle n’empêchera pas les visiteurs de continuer à venir se garer devant et autour de Forest National et saturer ainsi le stationnement au détriment des riverains", poursuit l'élu. La solution que le parti amarante privilégie est donc la mise en place de zones bleues. "Le remplacement des zones vertes par des zones bleues à étendre les soirs de spectacles obligera les visiteurs à se rendre dans les parkings de dissuasion existants, libérera des places pour les habitants et leur permettra de continuer à se garer gratuitement partout à Forest."

Pour l'ex-échevin, il y a deux urgences concernant le stationnement à Forest : le problème plus particulier de Forest National et le fait que le règlement communal expire bientôt et qu'il faut dès lors repenser la politique du stationnement. "On pourrait très bien généraliser cette idée de zones bleues à l'entièreté de la commune. Ca permettrait aux riverains de continuer à utiliser leur carte riverain dans leur secteur tout en continuant à pouvoir se garer gratuitement dans d'autres endroits de la commune grâce aux zones bleues."

Au regard des chiffres de Parking.brussels, cette option sera neutre financièrement. "Les zones vertes ne rapportent pas plus que des zones bleues. Aujourd’hui, à peine 10% des recettes en zone verte viennent de l’alimentation des horodateurs, 80% des recettes proviennent des cartes riverain, le reste étant couvert par les redevances (7%) et les dérogations (3%)", conclut Défi.