Le comité de quartier Meunier va devant le Conseil d’État pour contester la décision du gouvernement bruxellois de refuser l’extension du classement à l’ensemble du jardin de la villa.

Une fois de plus, les riverains du quartier Meunier ne se laissent pas faire dans l'affaire de la Villa Dewin. Depuis près de quatre ans, le comité de quartier se bat pour protéger ce monument partiellement classé, menacé par un projet immobilier.

Mi-juillet, les habitants avaient déjà déposé un recours contre le permis d'environnement octroyé par Bruxelles Environnement. Aujourd'hui, le comité va plus loin et décide d’aller devant le Conseil d’État pour faire classer l’ensemble du jardin de la villa, rapporte BX1.

Jusqu'ici, une seule partie de ce jardin est classée. L'autre partie a fait l'objet d'une demande de permis pour la construction d’un immeuble pour 39 logements et de 41 places de stationnement. Les riverains du quartier Meunier introduisent donc un recours devant le Conseil d’État pour contester la décision du gouvernement bruxellois de refuser l’extension du classement à l’ensemble du jardin de la Villa Dewin.

Ils estiment en effet que la partie non-protégée “présente le même intérêt patrimonial et esthétique” que la partie classée, ont-ils expliqué à nos confrères. Pour le comité, la conception du jardin peut-être attribuée à Jean-Baptise Dewin lui-même et mérite donc une attention particulière.