Bruxelles

"Je suis mort de honte mais je suivais mon GPS", explique Francis L., ce champion à la Range Rover qui, lundi soir, a créé la stupeur dans le métro bruxellois en parcourant trois kilomètres au volant de son tout-terrain entre les stations Albert à Forest et Midi à Saint-Gilles.

Ses explications ? "Je viens de Keerbergen (Louvain). Je ne connais pas bien Bruxelles. J’ai suivi les indications du GPS. Il m’a dit de serrer à gauche. J’ai obéi. Je ne me suis pas rendu compte que je m’engageais dans un tunnel."

"Spectaculaires", dit-il en regardant comme tout le monde les photos qui font le buzz depuis lundi soir.

Pour cet homme d’affaires pensionné de 67 ans, "il faisait mauvais, et on n’y voyait rien." Il pleuvait comme vache qui pisse, dit-il en substance, et on n’y voyait pas à dix mètres. "Je n’ai pas songé une seconde que je faisais quelque chose d’interdit. Il y a plein de tunnels à Bruxelles (pas toujours en bon état d’ailleurs, NdlR). Et je n’ai jamais pris les transports en commun".

La suite de cet article et notre infographie sont à découvrir en intégralité dans l'Édition Abonnés de DH.be, à partir de 4.83 euros par mois.