Ibrahim Dönmez, candidat aux élections communales, pourrait être impliqué dans cette affaire.

Ce mardi, le collège schaerbeekois a averti le parquet qu'une tentative de fraude avait eu lieu dans leur administration communale. La commune compte porter plainte contre X.

En Belgique, la loi stipule que le vote par procuration est autorisé, mais que celui-ci doit être justifié et validé par l'administration communale. C'est ainsi que début septembre, le service communal a reçu un monsieur qui portait une dizaine de demandes de procuration, mais qui comportait beaucoup de fautes et des dates peu cohérentes. Cette même personne est alors venue quelques jours plus tard, dotée de 40 procurations, toutes aussi douteuses. L'employé communal a donc pris la décision de refuser ces demandes et d'enquêter sur leur originalité.

La personne qui avait déposé cette quarantaine de procurations à la commune avait introduit comme preuve du bien fondé de sa démarche un document d'une agence de voyage, mentionnant le déplacement en Turquie des 40 personnes, le dimanche 14 octobre 2018, date des élections communales. Mais après plusieurs contacts avec les compagnies aériennes mentionnées, les fonctionnaires communaux se sont rendu compte qu'aucun des noms qui figuraient dans les demandes de procurations n'était repris dans la liste des voyageurs.

Le collège des bourgmestre et échevins a donc pris la décision de porter plainte contre X, et envisage aussi d'enquêter sur l'éventuelle implication d'une tierce personne, candidate aux élections communales. Selon nos infos, il s'agirait du conseiller communal Ibrahim Dönmez (PS).

Le principal concerné affirme, lui, être victime d'une accusation arbitraire. "Je suis écœuré que mon nom circule. Ce n'est pas éthique, et c'est plus que probablement parce que j'ai fait un réel travail d'opposition, que j'ai interpellé à maintes reprises le collège, qu'on cherche à me nuire. En Belgique, jusqu'à preuve du contraire tout le monde est innocent. Ils ne pourront bien sûr pas prouver le contraire et j'affirme n'avoir aucun lien avec cette histoire", a-t-il indiqué.