Bruxelles

L'objectif d'Emir Kir est de répondre aux inquiétudes de la communauté musulmane.

A la suite de l'attentat terroriste de Christchurch, en Nouvelle-Zélande, le bourgmestre de Saint-Josse Emir Kir (PS) organise ce lundi une rencontre avec des représentants de la communauté musulmane de sa commune, en présence des responsables de la police et de fonctionnaires de prévention. L'objectif est de répondre aux inquiétudes de la communauté musulmane de la commune en présentant les mesures de sécurité et de prévention autour des lieux de culte et de réaffirmer la volonté de la municipalité d'"œuvrer à un 'vivre ensemble' harmonieux et respectueux de chacun", a-t-il indiqué lundi matin.

Située au cœur de la capitale, Saint-Josse-ten-Noode se positionne parmi les communes bruxelloises qui comptent le plus de personnes de nationalité étrangère (plus de 40% en 2015). Elle est aussi la plus densément peuplée du pays.