Bruxelles

Depuis ce mercredi, les documents administratifs de la commune sont accessibles à tous.

Depuis quelques jours, un nouvel onglet est apparu sur le site Internet de la commune de Ganshoren. Dénommé « Transparence », il vous permet d'accéder à des documents administratifs de la commune, auparavant (quasiment) inaccessibles au citoyen.

Cela concerne notamment le cadastre des mandataires avec leur rémunération précise, l'ordre du jour et les procès-verbaux des conseils communaux. « On mettra aussi en ligne les projets de délibération sept jours avant qu'ils ne soient débattus au conseil, pour que les gens puissent nous interpeller s'ils le souhaitent », explique Grégory Rase (Défi).

L'échevin de la Transparence l'avait promis durant sa campagne, il entend améliorer le classement de la commune au niveau de la bonne gouvernance : « A la fin du mandat, nous espérons faire partie des trois communes les plus transparentes. »

Pour cela, il travaille en collaboration avec la plateforme Transparencia. « Nous nous réunissons tous les trois mois. Ils ont l'expertise donc ils peuvent nous guider, ça nous permet de gagner du temps. » La mise en ligne des documents administratifs se fera progressivement. A terme, Grégory Rase prévoit de les rendre tous disponibles, jusqu'aux dossiers de marchés public. Seule exception : les documents qui touchent aux personnes, afin de garantir leur droit à la vie privée. « Mais cela ne représente qu'une infime partie des écrits administratifs. »

Autant d'efforts que Transparencia récompensera demain matin, en remettant un prix à l'échevin et à son bourgmestre, Pierre Kompany (CDH). « Je vois ça comme une sorte de remerciement pour tout le travail qu'on fait. »