La Ville de Bruxelles a désigné 8 bureaux d'architecture pour remettre un projet concret de réaménagement de l'ensemble du plateau du Heysel


BRUXELLES Il y avait 28 candidats au départ pour piloter ce projet pluri-annuel qui devrait mobiliser quelque 600 à 800 millions d'euros de fonds publics et privés.

Parmi les huit candidats présentés lundi matin par les autorités de la Ville de Bruxelles et le ministre-président bruxellois Charles Picqué figurent plusieurs bureaux de renommée internationale: celui de Dominique Perrault, un des plus célèbres architectes et urbanistes français, concepteur de la Bibliothèque nationale de France; le bureau néerlandais KCAP, à la manoeuvre pour la préparation des J.O à Londres en 2012; le concepteur de l'Arena Boulevard d'Amsterdam, Groupement De Architekten-Royal Haskoning; AS architecture, à la base de la construction du parlement européen de Strasbourg; Office for Metropilitan Architecture, concepteur entre autres du quartier de la Défense à Paris... Le lauréat sera choisi en mars prochain.

Leur projet devra comprendre un centre de convention international d'au minimum 3.500 places, un centre commercial, un pôle récréatif et de loisirs garantissant une offre touristique et sortive, une salle de spectace indoor de 15.000 places, des espaces verts et un stade de 60.000 places.

Les candidats devront présenter un projet intégrant quatre variantes: avec ou sans stade international en fonction du succès de la candidature belge pour co-organiser la coupe du monde, avec ou sans centre commercial.

L'avenir du Heysel se prépare sans transparence



Inter Environnement Bruxelles et son pendant flamand, le BRAL, se sont inquiétés lundi du "du manque de transparence de la procédure" mise au point par la Ville de Bruxelles pour le mega-projet de développement du plateau du Heysel au cours des prochaines années. La Ville de Bruxelles organise lundi soir une information à l'intention des habitants pour leur faire part de l'état d'avancement de ce projet de réaménagement.

"A cette occasion, le bourgmestre présentera notamment les huit lauréats du concours visant à désigner un maitre-architecte (ndlr: présentés à la presse lundi matin). Pour la énième fois, les habitants se déplaceront pour entendre les représentants de la Ville se féliciter du potentiel d'un projet pour lequel ils n'ont, jusqu'à présent, jamais été consultés", ont souligné les associations.

Selon elles, malgré le souhait affiché de mener la procédure dans la transparence la plus totale. La dernière invitation concernant la soirée du 26 octobre a été diffusée très maigrement et rien n'a été annoncé ni sur le site de la commune, ni sur le site du projet Neo qui était encore en construction jusqu'à dimanche.

Les fédérations environnementales bruxelloises et flamande ont en outre déploré que la Région bruxelloise se contente "de rester au balcon". La Région flamande ne semble nullement associée bien que le Heysel jouxte son territoire. Elle mène ses projets de son côté avec le même autisme (comme l'élargissement du Ring), ont-elles dit.


© La Dernière Heure 2009