Une centaine de soignants et de travailleurs administratifs et logistiques se sont rassemblés ce lundi de l'hôpital Erasme, à Bruxelles. Le personnel protestait notamment contre le manque de moyens et de personnel, indique La santé en lutte sur sa page Facebook.

"Cette deuxième vague semble redoutable et submerge les hôpitaux. Aucune anticipation des pouvoirs publics qui ont pourtant eu sept mois pour faire mieux que lors de la première vague. La logique austéritaire semble rester d'application alors que nous sommes toutes et tous à bout !", indique le message. 

Hier, plusieurs hôpitaux bruxellois ont annoncé craindre le manque de personnel dans les semaines à venir.