Le gouvernement bruxellois a rallongé les primes destinées à soutenir les secteurs des hôtels, des discothèques, des restaurants, des cafés, de certains de leurs fournisseurs mais aussi les entreprises actives dans la culture, l'événementiel, le tourisme et le sport à hauteur de 11 millions d'euros. Soit 37 millions de plus (25%) que la première version de ce plan d'aide baptisé Tetra.

"Ce dispositif d’aide prendra la forme d’une prime variable dont le montant sera fixé en fonction du nombre d’équivalent temps plein (ETP) de l’entreprise et de la baisse du chiffre d’affaires constatée entre le chiffre d’affaire du dernier trimestre de 2019 et celui du dernier trimestre de 2020. Les entreprises auront accès à la prime à partir d’une perte de CA de 40% entre ces deux périodes. Celles qui ont perdu plus de 60% de CA bénéficieront d’un montant majoré", explique la secrétaire d'Etat en charge du dossier Barbara Trachte (Ecolo).

Selon le secteur concerné, identifié par les Codes Nace TVA, les montants des indemnités se situeront dans les fourchettes suivantes :

- pour le secteur ReCa, ses fournisseurs, le secteur de l’événementiel, de la culture, du tourisme et du sport : de 6.250 à 45.000 euros,

- pour le secteur de l’hébergement touristique : de 6.250 à 62.500 euros,

- pour les discothèques : de 75.000 à 125.000 euros.

Autre nouveauté : ces primes seront disponibles par unité d’établissement, avec un maximum de 5 établissements par entreprise.

La gestion de ces primes sera mise en œuvre par Bruxelles Économie Emploi. Les modalités précises et les délais dans lesquelles ces aides seront mises à disposition, seront rapidement communiquées.

Si vous voulez voir si votre activitée est concernée (codes NACE) ou connaître les détails sur les conditions d’octroi et les montants de la prime: appelez le 1819 ou surfez sur www.1819.brussels

"Au total, plus de 700 millions d’euros d’aides économiques qui ont été décidées depuis un an, soit un montant proportionnellement énorme au regard du budget de la Région bruxelloise. Nous serons également présents pour accompagner les hommes et les femmes qui portent ces entreprises lors de la reprise de leurs activités", a commenté Barbara Trachte.