Une jeune femme a été condamnée, par défaut, mercredi par le tribunal correctionnel de Bruxelles à une peine de prison de 18 mois pour un cambriolage commis à Zaventem en août dernier. Prétendant être mineure, elle avait été placée dans un centre pour jeunes avant de fournir un passeport attestant de sa majorité. La prévenue avait été appréhendée le 23 août à Zaventem, après que plusieurs voisins avaient aperçu deux individus quittant une habitation avec des bijoux. Les voleurs s'étaient ensuite enfuis à bord d'un véhicule.

Ce vol avait toutefois pris fin de façon abrupte lorsque le véhicule des malfrats s'était embrasé. Les deux cambrioleurs avaient alors tenté de se cacher dans les buissons derrière un abribus mais la jeune femme avait été arrêtée sur les lieux de l'incident. Le coffret à bijoux volé et son contenu avaient ensuite été restitués aux victimes.

La prévenue avait d'abord prétendu être mineure, après quoi un scanner osseux, effectué pour tenter de déterminer son âge, avait établi qu'elle devait être âgée d'environ 16 ans, avec une marge d'erreur de onze mois. Par la suite, un nouvel examen avait établi qu'elle devait avoir 18 ans, avec une marge d'erreur d'un an.

Vu son âge, la prévenue avait été placée dans un centre pour jeunes mais, après quelques mois, elle avait présenté un passeport prouvant qu'elle était en réalité majeure. Ce document ayant l'air authentique, la jeune femme avait alors pu quitter le centre. Depuis lors, la police a perdu sa trace. Elle a donc été condamnée par défaut à 18 mois de prison ferme.