Dans le cadre de son plan égalité des chances, la commune de Jette a organisé mardi 22 septembre une sensibilisation au handicap à destination des membres du collège et du comité directeur. Une vingtaine de personnes divisées en deux groupes ont effectué un parcours de 30 à 45 minutes avec des masques sur les yeux, des casques et des chaises roulantes pour tester l'accessibilité de l'espace public jettois. "Il y avait des masques pour une cécité totale et d'autres qui mimaient différentes déficiences oculaires, indique Claire Vandevivere, échevine de l'égalité des chances à Jette. J'en ai testé un où nous avions une vision très parcellaire. Juste deux petits ronds. Nous avons pris le tram et l'asbl Passe Muraille, qui sensibilise les enfants au handicap dans les écoles, nous a expliqué comment aider une personne non-voyante par exemple. Nous nous somme rendus compte également qu'une bordure de 2 cm en chaise roulante, c'est énorme".
Et de poursuivre : "Dans chaque domaine, que ça soit le sport, l'enseignement ou la culture, les échevins doivent procéder à une politique inclusive du handicap dans toutes ses dimensions, précise Claire Vandevivere. On doit l'avoir en tête quand on monte un projet. Ce n'est pas la chaise roulante qui créé le handicap mais la grande marche qui a été mise là".