L'expert du parquet est descendu ce matin sur le lieu du sinistre pour tenter de déterminer la cause de l'incendie. "Le bâtiment est encore très instable, y pénétrer est donc très dangereux. C'est pourquoi nous avons invité l'expert à utiliser une échelle aérienne. En faisant des photos depuis l'endroit où le toit s'est effondré, il a repéré le corps des victimes", explique le porte-parole des pompiers de Bruxelles Walter Derieuw.

Les corps doivent encore être extraits des décombres et officiellement identifiés, mais il s'agit probablement du père et de sa fille de 14 ans qui étaient portés disparus. "Pour extraire les corps, nous avons conseillé de faire appel à une société spécialisée de démolition qui utilisera une nacelle pour récupérer les corps par le haut. Par le bas, c'est trop dangereux", précise-t-il.

Une autre victime, retrouvée morte lundi sur place, a pu être identifiée, a en outre fait savoir le parquet. il s'agit d'un homme de 25 ans.

Les jours des quatre victimes hospitalisées dans un état critique sont par ailleurs toujours en danger.

"La cause de l'incendie n'est pas encore connue", précise encore le parquet de Bruxelles. "Pour le moment, le bâtiment n'est pas stable ce qui rend le travail de l'expert incendie difficile."