Dix d'entre eux ont été hospitalisés après avoir été intoxiqués par les dégagements de fumée, a confirmé Walter Derieuw, le porte-parole des pompiers de Bruxelles. Un appel pour un incendie dans une maison de retraite à la rue du Bien-Être à Anderlecht a été reçu par les pompiers à 23h00 dimanche. Ceux-ci se sont rendus sur place et ont constaté d'importants dégagements de fumée causés par un départ de feu dans une chambre au troisième étage.

Les résidents de cette maison de retraite ont été évacués par les échelles et les escaliers puis par sept ambulances. Dix  d'entre eux ont été intoxiqués et hospitalisés. Sept de ces personnes âgées présentent une intoxication légère, trois autres en revanche sont dans un état plus grave bien que leurs jours ne soient pas en danger.

© SIAMU

La police de la zone midi était sur place pour instaurer un périmètre de sécurité et aider à l'évacuation. 

Le feu a été relativement vite maitrisé, selon le porte-parole, qui note toutefois que le troisième étage du bâtiment est inhabitable, de même que peut-être une chambre au second étage. 32 soldats du feu ont été à pied d'œuvre sur cet incendie, a également précisé Walter Derieuw.

Après l'évacuation, tous les résidents ont néanmoins pu être relogés dans la maison de retraite.

La police et la Croix-Rouge sont aussi venues en appui des services incendies au cours de l'incident dans la nuit, pour une opération qui prenait fin vers 2h00 du matin lundi.