En raison des rafales de vent qui se sont abattues sur la capitale, les pompiers de Bruxelles ont été mobilisés, depuis mardi à compter de 00h00, pour 14 arbres déracinés et 54 objets divers qui représentaient un danger, selon le bilan définitif donné peu avant 17h00 par leur porte-parole Walter Derieuw. 

De plus, deux interventions étaient alors encore en cours. Il n'y a plus d'appels entrants pour des dégâts causés par le vent depuis 16h00 environ.

Parmi les 54 interventions pour des objets divers, les pompiers ont notamment été sollicités pour des revêtements de toit qui se sont envolés à Haren et pour une cheminée à Schaerbeek. Il n'y a pas eu d'incident majeur ou de blessé.