Iriscare entend ainsi développer un parcours de formation en langue destiné au personnel et aux membres de direction francophones des 137 maisons de repos et de soins bruxelloises qu'il a agréées et qu'il finance, annonce mercredi le ministre bruxellois de la Santé Alain Maron dans un communiqué.

L'objectif de cette collaboration est d'améliorer la qualité de l'accueil (en néerlandais) dans les institutions de soins et d'optimiser la communication (en particulier en néerlandais) entre résidents, visiteurs et collègues dans ces institutions.

Dans les mois à venir, la Huis van het Nederlands développera une offre de formations. Celles-ci s'adapteront au niveau de connaissance des participants, et au contexte spécifique dans lequel ceux-ci travaillent.