Après avoir alloué en 2020 un budget de 1,5 million € pour soutenir les commerçants touchés par la crise sanitaire, la commune d'Ixelles libère deux nouvelles primes.

La première prime, de 500 euros, se destine aux hôtels situés sur le territoire ixellois. Ils pourront désormais faire les démarches nécessaires afin d’obtenir le label international de développement durable "Clé Verte" (Green Key).

L’écolabel "Clé Verte" représente un engagement de la part des hôtels à respecter des normes sociales et environnementales ambitieuses. Il permet également aux touristes d’opérer un choix durable dans la sélection de leur hébergement touristique. Le label Clé Verte est le label référent international en matière de développement durable dans l’industrie du tourisme. Actuellement trente-neuf établissements bruxellois détiennent le label dont deux sont situés sur le territoire ixellois.

"Je souhaite encourager les hôteliers ixellois à s’engager sur la voie de la durabilité. Concrètement, tous les hôtels qui sont situés sur le territoire de la commune et qui obtiennent le label Clé Verte pourront décrocher un subside allant jusqu’à 500 € pour couvrir les frais d’entrée et d’audit", explique l'échevine du Commerce et du Tourisme Audrey Lhoest. Le formulaire est accessible sur le site internet de la commune. Ce subside pourra être à nouveau demandé toutes les années où un audit est réalisé.

La seconde prime prend en charge le retrait des enseignes obsolètes (toute enseigne qui n’est plus en rapport avec l’activité commerciale de l’établissement) via une prime de 250 euros.

La demande de prime pourra être introduite soit par l’exploitant de l’établissement soit par le propriétaire du bâtiment où se trouve l’établissement et/ou l’enseigne obsolète. La prime communale sera disponible aux conditions fixées par le présent règlement communal. La demande de prime ne pourra être introduite qu’après l’enlèvement de l’enseigne obsolète pour laquelle la prime est sollicitée.