Avec le retour des beaux jours, les guinguettes rouvrent leurs portes dans différents espaces verts de la capitale. La guinguette Gisèle de l’abbaye de la Cambre doit pourtant encore patienter. Elle ne rouvrira que le 4 juin. En cause, un litige avec les riverains qui voient cette implantation d’un mauvais oeil.

"Suite à une plainte de riverains, le permis d’urbanisme n’a pas pu être délivré pour cinq mois mais pour trois mois", explique Pascale Hourman, porte-parole de Bruxelles Environnement. "La question du maintien de cette localisation pour une guinguette à l’avenir est posée."

Une désillusion pour le gérant de cette guinguette. "Nous ne sommes plus bien accueillis sur ce site là", affirme François De Villers. "Je me rends compte qu’aujourd’hui encore, il y a des gens sur terre qui n’ont pas remarqué qu’il y a une crise sanitaire. Certaines personnes qui ont les moyens ne sont pas impactés par la crise et ils n’ont pas de compassion pour notre secteur. Ils ne connaissent pas notre réalité."

Selon lui, la guinguette aurait pu rouvrir en même temps que la reprise des terrasses, dans le respect des règles sanitaires. "Des riverains et acteurs au sein de l’abbaye ont fait pression pour réduire le temps d’exploitation. Ils se sont battus et ont eu gain de cause. Résultat, les Bruxellois doivent encore attendre avant de profiter de notre guinguette. C’est regrettable d’autant que la situation est très compliquée pour nous depuis un an", conclut François De Villers.

Toutes les autres guinguettes de la capitale sont ouvertes, hormis celle du parc Duden qui ouvrira également le 4 juin. La liste des guinguettes est accessible ici.