Installés début 2014 sous l’impulsion de l’ancien secrétaire d’État de la Propreté publique Rachid Madrane (PS), les conteneurs du quartier Matonge n’ont visiblement pas convaincu les autorités communales ixelloises. 

En effet, trois ans après le lancement de cette expérience pilote destinée à débarrasser les trottoirs des déchets ménagers, la commune a décidé de retirer les conteneurs au bénéfice d’un nouveau système de collecte.

"Les quatre sites étaient devenus des déchetteries à ciel ouvert. Il y a encore quelques semaines, on a retrouvé un canapé au milieu de la voirie. Sans un soutien estimé suffisant de l’Agence régionale pour la propreté (ABP) pour mettre en œuvre cette solution de manière optimale et avec un taux d’incivilités inimaginable, la commune a demandé l’arrêt du système de collecte des déchets via conteneurs", indique ce lundi l’échevine de la Propreté Viviane Teitelbaum (MR).

Selon l’actuelle secrétaire d’État en charge de la Propreté publique Fadila Laanan (PS), la situation était devenue intenable "malgré l’adaptation du dispositif, comme le placement de caméras de surveillance, de croix de Saint-André ou encore la réalisation de vidanges deux fois par jour".

Un nouveau système d’enlèvement des déchets sera dès lors mis en place. La collecte en porte à porte reprendra pour les riverains. Quant aux commerçants, ceux-ci procéderont via une zone gérée par contrats. "On a mis en place un système de contrôle afin de vérifier que les commerçants mettent bien à jour leur contrat d’enlèvement des déchets. Ils ont le choix de se diriger vers l’opérateur qu’ils souhaitent", ajoute l’élue libérale.

Durant plusieurs semaines, des actions de contrôle seront menées conjointement par les services de la commune, l’ABP et la police d’Ixelles afin de verbaliser les comportements inciviques.