En décembre 2017, un accord avait été trouvé, mais n'a pas été respecté. 

Ce mardi matin, des délégués syndicaux de la CSC se sont réunis dès 7 h devant la résidence Jean Van AA. Une vingtaine de membres du personnels étaient présents pour manifester leur mécontentement à l’égard du management général de la maison de retraite et plus particulièrement contre le directeur de l’établissement.

Sous la coupe du CPAS, la résidence Jean Van AA semble faire l’objet de litiges depuis un bon moment. Depuis le début, le problème réside dans une mauvaise entente avec le directeur des lieux qui ne respecterait pas le personnel et ses horaires. “Nous étions dans un conflit sans issue jusqu’au moment où l’autorité a fait appel à un médiateur fédéral”, explique Alain Happaert, délégué permanent à la CSC, “Nous avons débouché sur un accord le 18 décembre mais cet accord n’est pas respecté par le directeur, et c’est pour ça que nous sommes là aujourd’hui”.

Cet accord consistait en la mise en place d’une direction bicéphale. Suite à cette décision, le directeur en question ne devait s’occuper uniquement du côté logistique, et l’autre directeur du personnel de soin, qui posait problème. Mais d’après les manifestants de ce mardi matin, rien de tout ça n’a été respecté. “On a une seule revendication: que ce directeur soit viré” continue Alain Happaert. “Depuis longtemps tout le personnel exprime son mécontentement envers ce directeur, mais le problème est qu’il est soutenu par la présidence du CPAS”.

Ce contentieux qui dure depuis plusieurs mois laisse entrevoir une crise plus profonde qui secoue le CPAS à Ixelles. D’autant plus que cette affaire a, au-delà de la colère des travailleurs, causé de nombreux dommages aux résidents-même de ce home. “Par manque de prise de responsabilités des politiques, on a mis à mal des investissements consentis depuis des années. Les personnes âgées sont les premières victimes de ce manque de management et c’est regrettable”, conclut Geoffroy Kensier (CDH), future tête de liste à Ixelles pour les prochaines élections communales.