Le collège d'Ixelles a voté un budget 2020 à l'équilibre.

Un an après l'installation du collège d'Ixelles, le bourgmestre et les échevins des finances ont voté le budget 2020 ce mercredi. À l'équilibre, il dévoile un motant inscrit au service ordinaire de 200 millions d'euros et, au service extraordinaire, de 73 millions d'euros (30 millions d'euros de subside).

Il est le premier véritable budget de cette nouvelle majorité et a été élaboré tenant compte des objectifs présents dans la déclaration de politique générale, soit inscrire durablement la transition écologique dans les politiques de la commune, utiliser tous les leviers pour réduire la fracture sociale, soutenir l'administration dans sa capacité à offrir un service de qualité et maintenir le budget à l'équilibre.

Outre le renforcement progressif des équipes, le collège a adopté de nouvelles mesures. Premièrement, la gratuité des repas chauds dans les écoles maternelles et primaires de l'enseignement différencié. 1300 élèves sont concernés et cette mesure représente un montant de 80 000 euros.

Ensuite, la participation aux frais scolaires dans les écoles maternelles et primaires des écoles communales, à hauteur de 60 euros par famille. Cela représente un montant de 200 000 euros.

La commune entend aussi augmenter de plus de 3 millions d'euros, soit de 12%, la dotation du CPAS d'Ixelles afin de faire face à la paupérisation grandissante du public accueilli et permettre au centre de travailler dans des conditions décentes. Une mesure qui semble réponde au récent appel du CPAS à plus de moyen et plus d'effectif. Les employés avaient d'ailleurs lancé un mouvement de grève la semaine dernière.

Parmi les nouvelles décisions du collège, le nouveau marché public pour une nourriture durable et bio dans les écoles communales, et des chèques repas au bénéfice du personnel du CPAS.

Enfin, Ixelles veut ouvrir progressivement 114 nouvelles places de crèche et augmenter les subsides pour les actions culturelles francophones et néerlandophones.

Concernant le budget extraordinaire, le contrat de quartier Athénée qui comprend la création d'une école secondaire, ainsi que la troisième phase des travaux de l'administration communale font notamment partie des projets votés.