Bruxelles

Il devrait rester en place entre le printemps 2019 et fin 2020.

La salle de projection des anciennes Casernes sera transformée en cinéma éphémère au printemps prochain avec une programmation "accessible et audacieuse, brassant les genres et les époques, avec une sélection de films qualitatifs proposés à des prix démocratiques", explique CinéCité, qui milite pour une offre renouvelée de cinéma de proximité à Bruxelles.

Les projections seront prévues en soirée et durant les week-ends pour toucher "les publics environnants, qu'il s'agisse du public étudiant ou des riverains", avec des programmations dédiées élaborées par l'équipe CinéCité. L'ambition est de contribuer à étoffer une offre culturelle lacunaire dans le quartier universitaire d'Ixelles", poursuit le communiqué.

Afin de financer le matériel audiovisuel professionnel, une campagne de financement participatif - crowdfunding - sera lancée au mois de janvier prochain. Le projet du KINOGRAPH a été retenu à l'issue d'un appel à manifestation d'intérêt de la Société d'Aménagement Urbain (SAU) pour l'occupation transitoire des anciennes Casernes d'Ixelles.

Ce cinéma éphémère devrait rester en place jusque fin 2020, avant de laisser cours aux travaux d'aménagement du futur pôle universitaire "USquare". Le projet soumis par CinéCité s'inspire d'autres initiatives cinématographiques élaborées à l'étranger, dont le cinéma éphémère et café/bar de Toulouse (France), 'La forêt électrique", installé dans d'anciennes halles.

CinéCité vise à créer à terme un premier cinéma coopératif à Bruxelles et a, dans cet objectif, déjà organisé plusieurs évènements au cours des derniers mois à cette fin, dont des projections dans l'Église royale Sainte-Marie de Schaerbeek ou le grand dôme du Planétarium de Bruxelles. La prochaine séance à venir est prévue aux Bains de Bruxelles le 14 décembre prochain.