Une poubelle rose fluo siège en plein milieu de la salle du Conseil. La commune d'Anderlecht inaugure son partenariat avec Bruxelles Propreté et Fort Plus concepteur de l’application et organisateur de la collecte sélective, du tri et du recyclage des déchets d’emballages ménagers en Belgique.

Comment ça marche ? Il vous suffit de scanner avec l’application le code-barres d'un déchet (ou de prendre une simple photo si ce n’est pas possible) et de le jeter à la poubelle. Vous obtiendrez alors des “Circular UCoins”, une monnaie virtuelle qui donne accès à des bons chez des partenaires locaux.

Convaincre les commerçants

Ils sont 20 pour le moment à Anderlecht à avoir joué le jeu. Les “Circular UCoins” n’ont pas de valeur propre. Steven Boussemaere, Director de l'innovation chez Fost Plus, explique que : “Si vous demandez à un glacier deux boules, les Circular Ucoins peuvent vous permettre d’avoir la chantilly gratuite,” par exemple. Pour les partenaires, c’est un moyen d’attirer une nouvelle clientèle. Fost Plus veut ainsi "d'intégrer les emballages dans une économie circulaire et de favoriser le commerce local, touché par la situation sanitaire.”

“Augmenter le nombre de corbeilles de rue ne suffit pas.” A.Neuzy

L’application Click s’inscrit dans le cadre du plan propreté lancé par la commune l’an passé. "Objectif 0 déchet sur l’espace public" rappelle Fabrice Cumps Bourgmestre PS d’Anderlecht.

Selon Allan Neuzy, échevin Ecolo en charge de la propreté de l’espace public, “The Click” devrait permettre “de mieux lutter contre les déchets de rue” et de ”mieux valoriser ses déchets” tout en “touchant un public moins sensible aux campagnes traditionnelles” autour de la propreté.

Uniquement dans certaines zones

“The Click” utilise la géolocalisation et n’est utilisable que dans certaines zones “autour des stations de métro de la commune, de certaines écoles, de Marius Renard …” La liste complète est consultable sur l'application.

© M.D.

Pour ceux qui voient dans “Click” un moyen d’abuser des réductions, Steven Boussemaere précise que “des sécurités sont mises en place notamment une limite de scanner dans un temps donné pour éviter la triche.”

Anderlecht : une première dans la région

Ce mercredi matin, des représentants des services propreté de nombreuses communes de la région étaient présents. L’initiative d’Anderlecht fera peut-être des petits. En Belgique, Namur, Anvers, Middelkerke, Blankenberge et Le Coq sont déjà partenaires. The Click regroupe 12.000 utilisateurs.Fost Plus indique ne pas avoir encore eu de retour précis sur l’évolution de la propreté dans ces communes. Pour Anderlecht, un bilan sera réalisé en fin d’année sur base des relevés effectués dans les rues tous les mois.