Les pompiers bruxellois ont-ils de nouveau été victimes d'un guet-apens ? C'est ce qu'affirme le délégué syndical Eric Labourdette ce jeudi matin dans un communiqué.

"Durant la nuit de mercredi à jeudi, les pompiers de Bruxelles ont été appelés pour des containers en feu, face au 144 avenue de Versailles. Dès leur arrivée sur place à bord de l’autopompe du poste Paul Brien, des pavés ont été lancés en direction des pompiers. L’autopompe a été abîmée et un rapport a été rédigé. Certains pavés sont tombés à moins de 50 centimètres des pompiers", indique le syndicaliste SLPF. "Un peu plus tôt, l’autopompe du poste VUB (Jette) est intervenue dans le même quartier pour des containers également en feu. La police étant sur place, il n’y a pas eu d’agressions."

Le porte-parole des pompiers bruxellois Walter Derieuw confirme l'information. "Les pompiers sont en effet intervenus vers minuit et demi mercredi. Ils avaient été appelés pour trois conteneurs remplis de détritus en feu. Une fois sur place, on leur a jeté des pavés et des pierres. L'équipe s'est mise en sécurité, a fait marche arrière et a appelé la police. Aucun blessé n'est à déploré."

"Le SLFP Zones de secours envisage de mener un mouvement national des forces de sécurité afin de dénoncer ces agressions et demander des peines exemplaires contre les individus qui se rendent coupables de ces faits", assure encore le syndicaliste.