Bruxelles

Une personne a été interpellée début août à Jette pour détention illégale d'espèces animales protégées, en l'occurrence un singe, a indiqué le parquet de Bruxelles jeudi en fin d'après-midi, confirmant ainsi une information du site RTL Info. 

Selon ce dernier, la police de la zone Bruxelles-Ouest a pris plusieurs individus en flagrant délit de vente illégale d'un singe, qu'ils avaient mis en vente sur un site Web de seconde main pour la somme de 3.800 euros. "Un singe a été saisi par la police rue Rosalie Uyttenhove à Jette le 1er août 2019", a déclaré le parquet de Bruxelles, jeudi en fin de matinée. "L'animal a été placé dans une institution pour y recevoir les soins appropriés. Une information judiciaire est ouverte pour des faits de détention illégale d'espèces d'animaux protégés. A ce stade, une personne a été interpellée. L'enquête suit son cours", a-t-il détaillé.

Selon le site RTL Info, un homme a relevé une annonce étrange sur le site www.2ememain.be. Un Tamarin aux mains rousses, primate de la famille des Cebidae, qu'on trouve en Amérique essentiellement, y était mis en vente pour la somme de 3.800 euros. L'homme a ensuite averti la police.

Le 1er août dernier, suivant les instructions des policiers, il a donné rendez-vous aux acheteurs, basés à Bruxelles, tout en affirmant être intéressé d'acheter l'animal. Trois personnes sont alors arrivées au lieu du rendez-vous avec le singe dans une cage et la police a pu les prendre en flagrant délit.