Le conseil communal de Jette a adopté un nouveau règlement relatif à l’indemnisation forfaitaire des commerçants Horeca impactés par les décisions de fermeture imposées par le Conseil national de sécurité.

Cette prime est complémentaire à la première prime communale de 500 €, destinée à l’ensemble des commerces jettois. Ces deux primes constituent une dépense conséquente pour la commune, mais néanmoins nécessaire pour sauvegarder le tissu économique communal, indiquent les autorités locales.

"Le pire est à craindre pour beaucoup de commerçants après cette longue période de confinement et de fermeture. Pour les restaurateurs et les cafetiers, c’est encore plus difficile. Ils ont dû fermer pendant presque trois mois. Et la prime régionale commençait à ne plus suffire. Or l’Horeca représente beaucoup pour notre commune, en particulier sur nos deux belles places du Miroir et Cardinal Mercier. Celles-ci sont devenues de vrais lieux de détente et de convivialité depuis qu’elles ont été rénovées. Et la disparition de certains restaurants ou cafés, qui laisseraient des lieux vides derrière eux, n’est absolument pas souhaitable", explique l'échevin de la Vie économique Benoît Gosselin (LBJette).

L'indemnité est complémentaire à la prime unique accordée par la Région de Bruxelles-Capitale pour soutenir les secteurs économiques les plus touchés. Elle est donc accessible à toute personne physique ou morale ayant une activité commerciale ouverte au public sur le territoire de la commune  qui répond aux conditions cumulatives suivantes :

- répondre aux conditions pour bénéficier de la prime régionale unique de 4 000 euros destinée à compenser leur fermeture rendue obligatoire suite aux décisions adoptées par le Conseil national de sécurité ;

- avoir été dans l’obligation de fermer son établissement au public par le conseil national de sécurité jusqu’au 08/06/2020 ;

- avoir été ouvert au public avant la date du 15/03/2020.

L’indemnisation forfaitaire est octroyée par le Collège à condition que le commerçant apporte la preuve écrite qu’il bénéficie de la prime régionale unique ou que sa demande est jugée complète, fondée et recevable par les services régionaux compétents. La demande de prime doit être adressée au service Gestion financière et comptable par courrier (Hôtel communal, Chaussée de Wemmel 100) ou par mail.