Bruxelles La 31e édition a débuté ce samedi à Bruxelles. La DH a mis le cap sur Forest.

Devant l’ancienne maison de la peintre Louise De Hem, la file ne s’arrête pas. De nombreux visiteurs attendent qu’un guide se libère, impatient de visiter ce joyau de la rue Darwin, à Forest.

Construite au début du XXe siècle, l’ancienne demeure de cette artiste belge est jouxtée par son atelier, malheureusement inaccessible au public.

Les nombreux visiteurs venus découvrir cette maison jusqu’il y a peu utilisée par un club de piscine privé observent la façade avec intérêt.

"On sent un véritable attrait pour cette maison. Je suis là depuis le début de la journée et les groupes s’enchaînent, il y a toujours de la file", nous explique Peter Van Grunderbeek qui nous guide à travers les différentes pièces. À l’intérieur, une enfilade de pièces majestueuses et éclairées par une verrière aux détails inspirés du Japon. "La piscine a été rajoutée bien plus tard", nous explique Peter. "La maison a été rachetée par Hermès et elle sera entièrement restaurée. Sauf cette piscine qui sera conservée en l’état."

À la sortie de la visite qui dure une quinzaine de minutes, les plus curieux continuent de poser quelques questions à Peter, ravi de pouvoir continuer la conversation. "On sent que beaucoup de gens qui visitent cette maison s’y connaissent en architecture et en Art Nouveau."

Parmi ceux-ci, Jessica , venue écouter avec attention les explications. Amatrice de sorties culturelles en tous genres, la Bruxelloise entend bien profiter de ces journées du Patrimoine. "À Bruxelles, on passe très souvent devant des maisons ou des bâtiments incroyables mais qu’on ne peut pas visiter. On passe même parfois devant sans s’en rendre compte et c’est super d’avoir enfin l’occasion de voir ce qui s’y cache à l’intérieur. Pendant deux jours on peut découvrir le patrimoine de notre capitale. En plus c’est gratuit et donc accessible à tous. C’est une chance unique de visiter tous ces lieux."

Et il n’est pas trop tard pour en profiter. Jusqu’en fin d’après-midi, de nombreux trésors patrimoniaux de notre capitale sont toujours ouverts au public. À bon entendeur…