Bruxelles

Le conseiller communal Steve Huyge lance son mouvement citoyen ReNouveau Libéral.

"Sachez que je me distancie de Lucas Ducarme, je n'apprécie pas sa façon de faire de la politique." Au détour d'une conversation, Steve Huyge tient à faire connaître sa position : le conseiller communal de Koekelberg n'apprécie pas son (ancien) collègue de section. Il y a quelques semaines, il a donc lancé ReNouveau Libéral, un nouveau mouvement au sein du MR. "Ce n'est pas un parti mais un mouvement citoyen qui représente la population sans faire de politique politicienne", explique-t-il.

Selon lui, Lucas Ducarme privilégie ses ambitions personnelles au détriment des besoins de la population locale. "Maintenant qu'il est dans l'opposition, il attaque à tout bout de champ, même quand le projet de la majorité est positif. A cause de lui, les conseils communaux sont remplis de débats qui n'ont pas lieu d'être."

De son côté, François Decraene, secrétaire politique de la section MR de Koekelberg, apporte son soutien à Lucas Ducarme, "soutenu par toute la section". "Je ne suis pas surpris par sa dissidence. Ca fait longtemps qu'il se rend coupable d'actes néfastes à notre égard. Lors d'un vote, il nous a privé de représentation au conseil de police." Depuis, le comité de section a suspendu Steve Huyge à l'unanimité. "Il a reconnu qu'il nous enregistrait avec son téléphone et s'est accaparé la page Facebook qu'on a créé pour les communales, supprimant les autres administrateurs et profitant de nos contacts."

Face aux critique du conseiller communal, François Decraene affirme qu'il n'y a aucune dissension au sein du groupe MR autour de Lucas Ducarme. "On discute entre nous, c'est très convivial, surtout depuis que Huyge est suspendu." Avant d'ajouter : "Il n'a rien fait depuis un an de législature. Il a posé sa première question au conseil communal lundi dernier." 

Le conseiller communal réaffirme sa volonté de répondre aux besoins de la population locale et se réjouit déjà de l'accueil réservé au ReNouveau Libéral. "On a officialisé le site il y a un mois et plusieurs citoyens et adhérents MR m'ont déjà contacté, surtout à Koekelberg, Ganshoren, Jette et Molenbeek." Steve Huyge ne cache pas ses ambitions quant à l'avenir du mouvement : "A terme, on voudrait se distancier du MR et de tout parti politique et présenter une liste citoyenne aux communales 2024." Sa seule crainte concerne l'aspect financier. "Pour faire campagne, il faut de l'argent. Etre présent uniquement sur les réseaux sociaux ne sera pas suffisant, il faut aussi pouvoir être dans les boîtes aux lettres. Mais on a l'énergie qu'il faut pour faire avancer les choses donc je suis optimiste."