Lucas Ducarme démissionne de son poste de conseiller communal à Koekelberg. Le chef de groupe MR a annoncé sa décision dans une lettre adressée hier au Collège communal. Il y évoque des raisons privées. "J'ai pris cette décision pour des raisons personnelles et familiales", indique-t-il sans donner plus de précisions.

Dans la majorité, cette décision étonne : "On ne s'y attendait pas car il s'est fort investi dans la commune ces quinze dernières années." En coulisses, certains pointent des dissensions au sein de la section locale du MR de Koekelberg. "Le groupe implose, de plus en plus de personnes se désolidarisent de Lucas Ducarme."

C'est notamment le cas de Steve Huyge qui avait lancé l'année dernière son propre mouvement au sein du MR, ReNouveau Libéral. "Plusieurs personnes m'ont rejoint depuis et d'autres comptaient quitter le groupe de Lucas dans les prochains jours car il exaspère de plus en plus de monde. On partage les mêmes idées mais le style n'était pas là : quand la majorité fait des bonnes choses, je les appuie, ce qui n'est pas son cas. On peut faire de l'opposition constructive. Sa démission relance la donne car cela permettra peut-être au groupe MR d'être à nouveau uni et serein."

De leur côté, le conseiller communal MR Renaud Fleusus et le secrétaire politique de la section locale MR François Decraene tiennent à s'inscrire en faux vis-à-vis de la position de leur collègue : "Sur ces deux années de travail, la cohésion du groupe autour de Lucas Ducarme ne s'est jamais démentie. Comme nous le rappelions en octobre dernier, la dissidence de M. Huyge s’est manifestée dès l’installation de l’actuel conseil communal. Ce que M. Huyge appelle "opposition constructive", c’est rendre des services à la majorité en espérant un renvoi d’ascenseur. À la suite de Lucas Ducarme, nous continuerons notre travail d'opposition dans l’intérêt des Koekelbergeois."

La démission de Lucas Ducarme sera actée lors du prochain conseil communal, lundi prochain.