Bruxelles

Effroyable. Interpellé dans la station de métro Lemonnier le 16 juillet pour avoir poignardé sans raison un usager, l'agresseur fait déjà l'objet de trois mandats d'arrêts parce que responsable de deux meurtres et une tentative

BRUXELLES L'homme, qui a poignardé sans raison Mounir dans la station de métro Lemonnier la matinée du 16 juillet, n'est autre que Ionel Ludusan, âgé de 38 ans et de nationalité roumaine. Placé dans la foulée sous mandat d’arrêt pour tentative de meurtre par la juge d’instruction Sophie Huguet, l'énergumène était recherché depuis juin pour avoir également tué l'un de ses compatriotes, Raducun Costel, âgé de 43 ans et retrouvé décédé en mai dans une usine bruxelloise désaffectée après avoir reçu de multiples coups de hache à la tête. Il s'est donc vu également placé ce jeudi sous mandat d'arrêt du chef d'assassinat par le juge d'instruction Patrick De Coster, a précisé vendredi Geneviève Seressia, porte-parole du parquet de Bruxelles, confirmant une information de nos confrères de La Capitale.

Mais ce n'est pas tout... Son interpellation vient aussi de permettre d'élucider un autre meurtre. Ionel Ludusan est en effet également responsable de la mort de Michel Van den Abbeele, avocat décédé à l'âge de 47 ans après avoir reçu de la part de l'individu de multiples coups de couteau à la tête le 22 mai dernier, confirme Patrick Vits, porte-parole du parquet de Leuven. Retour sur ses crimes sanglants.

9 mai. Le corps de Raducun Costel est découvert en soirée dans l'enceinte d'une usine désaffectée à Berchem-Ste-Agathe qu'il squattait avec d'autres compatriotes, dont Ionel Ludusan. Celui-ci explique s'être retrouvé confronté à trois personnes et s'être défendu... à l'aide d'une hache qui n'a toujours pas été retrouvée, indique Geneviève Seressia.

22 mai. Avocat aux barreaux de Leuven et Nivelles mais aussi juge suppléant au Tribunal de Commerce de Bruxelles, Michel Van den Abbeele aperçoit dans le courant de l'après-midi deux suspects affairés à voler non loin de son bureau à Tervuren des métaux dans une caserne désaffectée. Il les prend en filature alors qu'ils sont en train de prendre la fuite. L'un des deux voleurs, Ionel Ludusan, retourne sur ses pas et sort un couteau qu'il plante illico à de multiples reprises dans la tête de l'avocat. Ce dernier succombera malheureusement à ses blessures quelques jours plus tard. Le complice, un certain P.A., âgé de 44 ans, avait pris la poudre d'escampette sans demander son reste... Il a également pu être interpellé à Jette ce mardi et a été placé mercredi sous mandat d'arrêt pour vol et non assistance à personne en danger. Ionel Ludusan a quant à lui été placé ce vendredi sous mandat d'arrêt du chef de meurtre en vue de faciliter le vol, annonce Patrick Vits. "C'est grâce à un échange rapide d'information entre nos parquets et services de police qu'on a pu établir que le profil du suspect interpellé à Lemonnier et son modus operandi étaient similaires en tous points avec l'agression perpétrée à Tervuren", ajoute le porte-parole du parquet de Leuven.

16 juillet. Mounir, un Schaerbeekois d'une quarantaine d'année, croise Ionel Ludusan en matinée dans la station Lemonnier à qui il demande juste de l'aide pour se rendre en tram jusqu'à la maison communal... L'énergumène sort alors son couteau et poignarde sans raison Mounir à deux reprises dans le thorax, dont l'un des coups lui perforera le poumon. Des agents de la STIB réussiront ensuite à l'interpeller.


© La Dernière Heure 2012