Cette décision "douloureuse" a été prise "au terme d'une mûre réflexion et dans une tentative d'apporter un peu de stabilité au public, aux artistes et au personnel", déclare Tom Bonte, directeur général de la salle de concerts. "Aujourd'hui plus que jamais, l'AB estime qu'elle doit contribuer à l'effort de désengorgement des hôpitaux."

L'Ancienne Belgique se tourne d'ores et déjà "avec détermination" vers l'année 2021 car "la musique pourrait jouer un rôle important après la crise".

L'AB tente de trouver les meilleurs solutions possibles pour les concerts qui étaient prévus. Les personnes qui avaient acheté un ticket seront averties personnellement.