Ce jeudi 30 septembre durant toute la matinée, il ne sera pas possible de commander de course via l'application Uber à Bruxelles. Cette suspension temporaire ira de paire avec une manifestation des chauffeurs LVC (location de véhicule avec chauffeur), qui exigent une réforme du secteur.

"Le 30 septembre, les chauffeurs LVC descendront dans les rues de Bruxelles pour demander au gouvernement de tenir sa promesse de réformer les réglementations obsolètes qui régissent le secteur taxi/LVC", précise le communiqué de l'entreprise. "À la demande des chauffeurs et par solidarité avec leur action, Uber fermera temporairement son application. Les utilisateurs ne pourront pas réserver de trajet entre 8h30 et 11h30. Toute personne voulant commander une course sur l'application Uber verra un message apparaître à l'écran, expliquant qu'aucune course ne sera disponible pendant la manifestation des chauffeurs."

Durant l'été 2021, le gouvernement bruxellois s'était engagé à proposer une réforme pour mieux encadrer l'activité, mais la promesse ne s'était finalement pas concrétisée. Ne voyant aucune évolution de la situation, les chauffeurs ont donc décidé de mener une action, soutenue par Uber. "Nous comprenons et partageons la frustration des chauffeurs face à l'absence de progrès sur cette réforme. Cela fait déjà sept ans que les chauffeurs LVC vivent dans l'incertitude. Nous suspendons ainsi l'application par solidarité avec les chauffeurs de Bruxelles", affirme Laurent Slits, responsable des opérations d’Uber en Belgique.

Il s'agira de la toute première suspension temporaire d'Uber en Europe.