"Toutes les classes de maternelle et la garderie d el'école maternelle Aurore sont fermées jusqu'au 28 septembre", confirme le chef du cabinet de l'échevin à l'enseignement de Jette, Geoffrey Cuypers. Cette information n'est pas la même que celle reçue par les parents vendredi. La situation a évolué durant le week-end.

Le premier courrier destiné aux parents d'élèves, en date du 18 septembre, indique qu'une enseignante de première maternelle a été testée positif au Covid 19 et que les classes d'accueil et de première maternelle seront donc fermées jusqu'au 23 septembre . "Cette institutrice n'est plus à l'école depuis une semaine mais nous n'avons reçu le résultat de son test que le 18 septembre", explique le médecin coordinateur dans le courrier.

Les parents d'élèves se sont émus de cette décision. "Nous sommes surpris par le timing, lâche un papa. L'enseignante est malade depuis le 9 septembre et on attend 10 jours pour fermer l'école. Les enfants et les enseignants ont pu se mélanger dans un environnement possiblement contaminé".

A cela, Geoffrey Cuypers. répond : "Tant que nous n'avons pas le résultat positif d'un test, nous ne pouvons pas prendre la décision de fermer une classe ou une école. Ce sont les instructions de la Fédération Wallonie-Bruxelles et de l'ONE (Office ce la naissance et de l'enfance). L'enseignante malade s'est écartée de l'école dès les premiers symptômes et n'a plus de contact avec les élèves et ses collègues depuis le 9 septembre". "Dans ce cas de figure, la procédure Sciensano prévoit de fermer les classes concernées durant 14 jours depuis le dernier contact à risque", précise le courrier du 18 septembre.

Ce week-end, le médecin coordinateur de la commune a appris que quatre autres personnes en lien avec l'école étaient malades. "Il s'agit de deux accueillants de garderie et deux personnes chargées de l'entretien, précise le chef de cabinet de l'échevin à l'enseignement. Une autre enseignante de l'école maternelle s'est isolée car c'est son enfant qui est malade. A la suite de ces éléments, la décision a été prise de fermer l'ensemble de l'école jusqu'au 28 septembre".

Et de poursuivre : "Tous les parents d'élèves ont été informés via le mailing des parents d'élèves et via l'application utilisée par les écoles pour communiquer avec les familles. Nous avons strictement appliqué les mesures mises en place par la Fédération Wallonie-Bruxelles et l'ONE".