Les collectifs de sans-papiers bruxellois s'estiment ignorés par les autorités. Ils ont récemment mené des actions visant le ministre-président bruxellois Rudi Vervoort (PS) et le secrétaire d'Etat à l'Asile et la Migration Sammy Mahdi (CD&V).

Ces associations ont désormais décidé d'aller un cran plus loin, en occupant l'église du Béguinage. Elles ont pour cela obtenu l'accord du prêtre Daniël, tant que les règles corona sont respectées.

"Nous voulons avoir la chance de travailler, par exemple dans des secteurs où l'on manque de main d'œuvre. Nous en avons marre de cette vie", a résumé un porte-parole des sans-papiers, dont la situation est encore compliquée par la crise sanitaire.