La fresque de Jean-Michel Folon dans la station Montgomery fait peine à voir

WOLUWE-SAINT-PIERRE Comment réagirait Jean-Michel Folon en voyant ce qu’est devenue son immense fresque peinte en 1976 dans la station de métro Montgomery ? L’artiste belge, décédé en 2005, n’est plus parmi nous pour répondre à cette question. Par contre, le bourgmestre de Woluwe-Saint-Pierre, Benoît Cerexhe (CDH), tient à dénoncer l’état dans laquelle se trouve cette œuvre intitulée Magic City .

“Des lambeaux de peinture se détachent de la fresque. Les couleurs, à l’origine si vives, sont désormais délavées. Des sillons d’humidité brunâtres recouvrent l’œuvre... Bref, Magic City n’a plus rien de magique !” , déplore-t-il. Le chef de groupe CDH au parlement bruxellois a donc prévu d’interpeller la ministre régionale en charge des Transports et des Travaux publics, Brigitte Grouwels (CD&V), à ce sujet. “Je souhaiterais connaître les mesures que prend - ou ne prend pas… - la Stib pour tenter de préserver, sauvegarder, rénover cette fresque.”

Voici ce que nous pouvons lire au sujet de cette œuvre de Folon sur le site de la Stib : “Par des dizaines de bandes disposées en arcs concentriques, dont l’éventail des couleurs suit la structure de l’arc-en-ciel, l’artiste évoque un ciel impressionnant d’ardeur solaire irradiante.”

Un descriptif qui fait réagir Benoît Cerexhe : “Cette œuvre due à l’un des plus grands artistes belges du XXe siècle est aujourd’hui dans un état plus que lamentable qui peine à évoquer le rayonnement intense d’un soleil brûlant et renvoie plutôt à la désolation et l’humidité cavernale !”

Le problème est loin d’être neuf. En 1991, la députée Marion Lemesre (MR) s’émouvait déjà du manque d’entretien de Magic City . “Plusieurs spots sont cassés, elle est donc mal éclairée. Et des infiltrations la délavent de façon peu heureuse” , avait-elle déclaré lors d’une question orale adressée au ministre des Travaux publics de l’époque.

Il y a un an, Brigitte Grouwels annonçait que la restauration définitive de l’oeuvre serait intégrée aux travaux de la station Montgomery. Mais cette derniè- re annonce désormais qu’une étude sera lancée en étroite concertation avec la Fondation Folon pour pouvoir procéder à la restauration complète de l’oeu- vre sans attendre le chantier de rénovation de la station. “En attendant, toutes les mesures sont prises pour éviter que Magic City ne se dégrade suite aux infiltrations d’eau. L’état de l’oeuvre est stationnaire depuis plusieurs mois.”



© La Dernière Heure 2013