Si vous vous êtes déjà rendu dans l’établissement bruxellois « Le Greenwich » à présent baptisé « Greenwich Modern », vous ne pourrez pas l’oublier. En effet, l’architecture des lieux, dans le style Art Nouveau, est inoubliable et rend votre passage, qu’il soit de courte durée ou non, mémorable.

Ce vieux café bruxellois du centre-ville est classé depuis 2000, dont la verrière, le bar, et même... les toilettes ! Construit en 1904 rue des Chartreux, et dans le style typique du début du 20e siècle, il était anciennement le repère des joueurs d’échecs.

© DR

La brasserie était à remettre depuis début 2021 à cause de la crise du Covid et de la disparition des touristes. Elle a finalement été reprise par Cédric Gerard et Sébastien Meisse qui ont rouvert les lieux le mercredi 15 décembre. "Il y a 8 ans, je voulais reprendre l’établissement mais je n’étais pas tombé d’accord avec les propriétaires à l’époque. Mais cette fois, ils m’ont rappelé", explique Cédric Gerard.

"Nous n’avons rien changé aux lieux, mais seulement rafraîchi et amélioré quelques petites choses comme l’éclairage, ajouté un piano, et un Dj booth quand on pourra rouvrir plus tard le soir", ajoute-t-il. Selon lui, il est important que ce lieu reste un emblème bruxellois, mais aussi de partage via la culture et la nourriture.

© DR

La réelle inauguration de la brasserie aura lieu le 20 janvier (attention, il faut réserver). Pour l’instant, les restaurateurs sondent le quartier et testent la carte avec l’aide des clients. Une carte qui reste dans l’ambiance bruxelloise car ils proposent carbonnades, boudin, vol-au-vent, poisson du jour, entrecôte, sauces maison, truite fumée du pays,... Et le samedi, c’est poulet rôti !