Ce mardi 17 novembre, la Commission des affaires bicommunautaires générales s’est réunie pour débattre du budget 2021 de la Cocom. 150 millions d'euros supplémentaires ont notamment été dégagés pour l'action sociale et la santé à Bruxelles.

Près de 882,5 millions d'euros seront par ailleurs consacrés aux prestations familiales dans la capitale en 2021. Un budget supplémentaire sera affecté en 2021 pour corriger certains points de l'ordonnance réglementant les allocations familiales, a annonce le ministre en charge des Allocations familiales Bernard Clerfayt (Défi). "Nous avons corrigé deux injustices majeures pour certaines familles bruxelloises."

La première concerne un nouveau supplément social pour les enfants en situation de handicap placés en institution qui, une fois placés, ne bénéficiaient plus de leur majoration en allocations familiales. Autre point : la lutte contre le non-recours aux droits des enfants en situation de handicap à des allocations familiales majorées. Actuellement, on estime que seuls 70% des enfants porteurs de handicap recourent à la majoration des allocations.

La seconde porte sur le maintien des allocations familiales pour les jeunes ayant clôturé leur stage d’insertion professionnelle et qui ne perçoivent pas d’allocations d’insertion ou de revenus professionnels. "Ces jeunes chercheurs d’emploi de moins de 21 ans n’avaient droit jusqu’ici ni aux allocations d’insertion ni aux allocations familiales."

"Je porte ces combats depuis le début de mon mandat auprès du ministre Clerfayt, c’est une véritable victoire ! Ces mesures favorisent l’équité entre les enfants bruxellois et mettent fin à une injustice qui pénalisaient des jeunes qui ont besoin de soutien", se réjouit la députée bruxelloise Delphine Chabbert (PS).