Le conseil communal de la Ville de Bruxelles a donné son feu vert lundi soir, à l'unanimité, à l'interdiction de la consommation d'alcool dans la zone piétonne des boulevards du centre.

A l'issue de cette période-test, la mesure qui avait été annoncée depuis quelques semaines, sera soumise à une évaluation.

Dans l'opposition, les libéraux et le PTB se sont abstenus. Le périmètre d'application comprend notamment le boulevard Anspach depuis la place Fontainas jusqu'à la place De Brouckère, les rues latérales (e.a. du Midi, des Fripiers, des Halles, des Poissiniers) et les perpendiculaires à cet axe, ainsi que la place de la Monnaie).

La décision a été prise à la suite de plaintes multipes au sujet de nuisances sonores, actes de malpropreté, vandalisme, vols et infractions en matière de sécurité publique. Ces faits ont été souvent attribués à des personnes en tat d'ébriété sur la voie publique.

Les contrevenants se verront saisir la boisson qu'ils consomment et devront payer une amende pouvant aller jusqu'à 350 euros.

Des exceptions à l'interdiction sont prévues: sur les terrasses des commerces bénéficiant des autorisations requises par la Ville et lors de l'ensemble des événements commerciaux, festifs ou sportifs organisés par la Ville de Bruxelles.

Le mesure aurait dû entrer en vigueur le 1er janvier. Le premier mois de l'année sera finalement consacré à des actions préventives en la matière.