Contrairement au premier thème choisi sur base d'une proposition parlementaire, celui-ci a été établi par des citoyens eux-mêmes, au travers d'une suggestion citoyenne.

Lorsqu'elle est signée par plus de 1000 personnes âgées de 16 ans accomplis et résidant en Région de Bruxelles-Capitale, une suggestion citoyenne permet en effet de lancer un débat au parlement bruxellois au sein d'une commission délibérative.

Celle-ci aura jusqu'au 17 juillet pour répondre à la question suivante : "la Région de Bruxelles-Capitale compte au moins 5.313 personnes sans abri et mal logées. Quelles mesures voulons-nous prendre pour résoudre durablement cette situation ?"

Vingt-trois Bruxelloises et vingt-deux Bruxellois (36 francophones et 9 néerlandophones) ont été tirés au sort pour rejoindre, lors de 6 séances de travail, les quinze députés de la Commission de la Santé et de l'Aide aux personnes de l'Assemblée réunie de la Commission communautaire commune.

Le tirage au sort s'est effectué en deux temps: 10.000 Bruxellois, âgés de 16 ans ou plus, ont d'abord été tirés au sort sur base du registre national et invités à s'inscrire via la plateforme democratie.brussels.

Un second tirage parmi les près de 900 inscriptions s'est fait sur base des critères du règlement du Parlement (âge, sexe, langue,...) et des statistiques de la Région, afin que la commission délibérative reflète autant que possible la population bruxelloise. Un critère supplémentaire relatif au rapport au logement des participants (propriétaire / locataire / ni l'un ni l'autre) a été ajouté.

Jeudi soir, les membres de la commission délibérative ont eu droit à une séance d'information au cours de laquelle le président du Parlement, Rachid Madrane, le président de la Commission de la Santé et de l'Aide aux Personnes, Ibrahim Dönmez, et les facilitateurs chargés d'accompagner les travaux pour les rendre les plus accessibles et les plus inclusifs possible, ont présenté ce qui est attendu de la commission et sur le déroulement des travaux.

C'est samedi que les échanges sur le contenu à proprement parler commenceront au cours d'une rencontre avec des experts.

Les journées des samedi 3 et dimanche 4 juillet seront consacrées à des discussions en petits groupes.

La journée du samedi 10 juillet sera mise à profit pour rédiger et adopter les recommandations.

La présentation du rapport des travaux aura lieu le samedi 17 juillet en matinée.